La Personne Compétente en Radioprotection ou PCR

    Home / La Personne Compétente en Radioprotection ou PCR

La Personne Compétente en Radioprotection ou PCR

( art. R 4456 – 1 à R 4456 – 12 du code du travail)

Désignation

Article R. 4451-103

L’employeur désigne au moins une personne compétente en radioprotection lorsque la présence, la manipulation, l’utilisation ou le stockage d’une source radioactive scellée ou non scellée ou d’un générateur électrique de rayonnements ionisants entraîne un risque d’exposition pour les travailleurs de l’établissement ainsi que pour ceux des entreprises extérieures ou les travailleurs non salariés intervenant dans cet établissement.

Article R. 4451-104

Dans les établissements dans lesquels les travailleurs sont exposés à la radioactivité naturelle, mentionnés au deuxième alinéa de l’article R. 4451-2, l’employeur désigne une personne compétente en radioprotection dans les conditions fixées à l’article R. 4456-1.

Article R. 4451-105

Dans les établissements comprenant au moins une installation nucléaire de base mentionnée à l’article R. 4451-98 ainsi que dans les établissements comprenant une installation ou une activité soumise à autorisation en application du titre premier du livre V du code de l’environnement ou de l’article L. 1333-4 du code de la santé publique, la personne compétente en radioprotection est choisie parmi les travailleurs de l’établissement. Lorsque, compte tenu de la nature de l’activité et de l’ampleur du risque, plusieurs personnes compétentes en radioprotection sont désignées, elles sont regroupées au sein d’un service interne, appelé service compétent en radioprotection, distinct des services de production et des services opérationnels de l’établissement.

Article R. 4451-106

Dans les établissements autres que ceux mentionnés à l’article R. 4451-105, l’employeur peut désigner une personne compétente en radioprotection externe à l’établissement qui exerce ses fonctions dans les conditions fixées, compte tenu de la nature de l’activité et de l’ampleur du risque, par une décision de l’Autorité de sûreté nucléaire homologuée par les ministres chargés du travail et de l’agriculture.

Article R. 4451-107

La personne compétente en radioprotection, interne ou externe, est désignée par l’employeur après avis du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel.

Article R. 4451-108

La personne compétente en radioprotection est titulaire d’un certificat délivré à l’issue d’une formation à la radioprotection dispensée par des personnes dont la qualification est certifiée par des organismes accrédités.

Article R. 4451-109

Un arrêté conjoint des ministres chargés du travail et de l’agriculture, pris après avis de l’Autorité de sûreté nucléaire et de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, détermine :

  1. Le contenu et la durée de la formation des travailleurs intéressés, en tenant compte de la nature de l’activité exercée et des caractéristiques des sources de rayonnements ionisants utilisés
  2. La qualification des personnes chargées de la formation ;
  3. Les modalités de contrôle des connaissances ;
  4. Les conditions techniques de délivrance et de renouvellement du certificat ;
  5. La durée de validité du certificat ;
  6. Les modalités et conditions d’accréditation des organismes de certification mentionnés à l’article R. 4451-108.

Missions de la PCR

Article R. 4451-110

La personne compétente en radioprotection est consultée sur la délimitation des zones surveillée ou contrôlée et sur la définition des règles particulières qui s’y appliquent.

Article R. 4451-111

La personne compétente en radioprotection participe à la définition et à la mise en œuvre de la formation à la sécurité des travailleurs exposés, organisée en application de l’article R. 4451-47.

Article R. 4451-112

Sous la responsabilité de l’employeur et en liaison avec le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, avec les délégués du personnel, la personne compétente en radioprotection :

  1. Participe à la constitution du dossier de déclaration ou de demande d’autorisation prévues à l’article L. 1333-4 du code de la santé publique
  2. Procède à une évaluation préalable permettant d’identifier la nature et l’ampleur du risque encouru par les travailleurs exposés. A cet effet, les personnes assurant l’encadrement des travaux ou des opérations lui apportent leur concours ;
  3. Définit, après avoir procédé à cette évaluation, les mesures de protection adaptées à mettre en œuvre. Elle vérifie leur pertinence au vu des résultats des contrôles techniques et de la dosimétrie opérationnelle ainsi que des doses efficaces reçues.
  4. Recense les situations ou les modes de travail susceptibles de justifier une exposition subordonnée à la délivrance de l’autorisation spéciale requise en application de l’article R. 4451-15, définit les objectifs de dose collective et individuelle pour chaque opération et s’assure de leur mise en œuvre ;
  5. Définit les moyens nécessaires requis en cas de situation anormale.

Article R. 4451-113

Lorsqu’une opération comporte un risque d’exposition aux rayonnements ionisants pour des travailleurs relevant d’entreprises extérieures ou pour des travailleurs non salariés, le chef de l’entreprise utilisatrice associe la personne compétente en radioprotection à la définition et à la mise en œuvre de la coordination générale des mesures de prévention prévue à l’article R. 4451-8. A ce titre, la personne compétente en radioprotection désignée par le chef de l’entreprise utilisatrice prend tous contacts utiles avec les personnes compétentes en radioprotection que les chefs d’entreprises extérieures sont tenus de désigner.

Moyens

Article R. 4451-114

L’employeur met à la disposition de la personne compétente et, lorsqu’il existe, du service compétent en radioprotection les moyens nécessaires à l’exercice de ses missions. Il s’assure que l’organisation de l’établissement leur permet d’exercer leurs missions en toute indépendance, notamment vis-à-vis des services de production. Lorsque l’employeur désigne plusieurs personnes compétentes, il précise l’étendue de leurs responsabilités respectives.